Monuments historiques

Les Monuments historiques, outil de diversification du patrimoine

Tous les immeubles inscrits ou classés au titres des monuments historiques ou détenant le label délivré par la Fondation du Patrimoine peuvent faire partie de ce dispositif fiscal. L’objectif est de favoriser l’entretien et la restauration de biens immobiliers classés Monuments Historiques par les investisseurs, et non l’Etat. En contrepartie, l’Etat offre une déductibilité à 100 % des travaux de rénovation et des intérêts d’emprunt engagés par l’investisseurs de ses revenus fonciers. Le déficit généré est déductible du revenu global, sans aucun plafonnement.

Quelles sont les conditions ?

  • Détention du bien pendant 15 ans minimum
  • Pas de mise en copropriété
  • Pas de détention indirecte (via une SCI)
En sus de la déductibilité totale des travaux engagés, les monuments historiques ne sont pas soumis aux droit de succession ou aux droits de donation. Ils présentent donc un avantage patrimonial important.

 

« Avec Avenir et Patrimoine optimisez votre projet !.. »

N’hésitez pas à nous contacter !